AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sierra O'Connor

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 25
Année d'Etude : o5ème année
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 28,7 cm___* Bois d'if___* Peau de Salamandre [- Souple & moyen. facile à manier // av. sortilège |
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Hakuna Matata x)
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Sam 26 Jan - 21:34

    Cachée derrière une grande colonne de marbre, Sierra essayait de reprendre son souffle, la main sur la poitrine. Toute personne ne sachant pas ce qu'il venait de se passer se dirait forcement que cette jeune fille venait de courir un cent mètres contre la montre. C'était pratiquement ce qui avait eu lieu à peine 5 minutes auparavant, enfin, pratiquement...

    La jeune sorcière se trouvait tranquillement en cours d'Histoire de la Magie où le professeur Bins faisait son cours du même ton monotone que d'habitude et ce, depuis des lustres. Donc, elle se trouvait assise à son bureau, un bras replié sur la table et la tête appuyée dessus. Dans sa main droite, se trouvait une plume qui grattait le parchemin de façon ininterrompue depuis le début du cours. Sierra devait être la seule élève de Poudlard à trouver ce cours "intéressant" car tous les autres élèves somnolaient la tête dans le creux de leur bras croisés sur leur table ou bien entrain de regarder par la fenêtre. Certains même, qui se trouvaient au fond de la salle, avaient improvisés une partie de carte puis la construction d'un château à partir de cartes Explosives. Sierra jeta un coup d'oeil dans leur direction et ne put s'empêcher de sourire quand une carte explosa à la figure d'un garçon de sa classe qui se retrouvait avec ses sourcils brûlés et un air ébahis sur le visage. Elle retourna donc au cours du professeur fantôme en souriant. Même si la voix du professeur tapait un peu sur le système de la jeune Poufsouffle, elle aimait bien son cours.
    Alors que le professeur finissait tout juste sa phrase, la cloche retentit et elle regroupa ses affaires, les fourras dans son sac et sortit de la classe en jetant au passage une remarque au garçon aux sourcils brûlés :


    x Joli le look sourcils brûlés Evan. commença-t-elle.

    - Fermes-là O'Connor! grogna-t-il.

    Elle n'entendit pas ce qu'il lui répliqua, mais elle continua sur sa lancer en marchant à reculons pour lui crier :

    x Si ça se trouve, tu va lancer une nouvelle mode! finit-elle.

    Elle n'eut pas le temps de dire ouf que le Evan en question sortit sa baguette pour la pointer en sa direction. Sierra lui adressa un sourire moqueur et sortit la sienne. Malheureusement pour elle, c'est à ce moment là que le concierge arriva et l'apostropha :

    - O'Connor!!! Tu n'as pas le droit d'utiliser la magie hors des cours! Tu es bonne pour aller chez le directeur.

    Sierra regarda le concierge en question qui s'avançait vers elle, l'air menaçant. Elle se retourna et commença à courir, bousculant des élèves au passage. Elle courait tout en souriant, essayant de semer le concierge toujours à sa poursuite. Elle bifurqua une fois à gauche, puis à droite, puis encore une fois à gauche et une dernière fois à droite avant de s'arrêter pour voir si il la suivait toujours. Personne. Sierra s'appuya derrière une colonne de marbre pour se reposer, la main sur la poitrine, essayant de reprendre son souffle. "Ce n'est pas cette fois que tu m'attraperas!"pensa-t-elle, en rigolant toute seule. Pour une fois qu'elle osait quelque chose, il fallait qu'il soit dans les parages.
    Une fois qu'elle repris une respiration normale, elle releva la tête et vit, ou plutôt ne vit rien, car il faisait noir. Elle se détacha de la colonne et se dirigea droit devant elle. Elle ne sortit pas sa baguette pour lancer un « Lumos », si le concierge se trouvait dans les parages, il aurait vite fait de la retrouver. Elle avança donc dans l'obscurité. Mais où était-elle tombée ce coup-ci? Sierra se le demandait car rien de ce qu'elle pouvait percevoir faiblement ne lui rappelait quoi que ce soit. Elle crut voir un instant un rayon de lumière et s'avança à grand pas vers la source de cette probable lumière et tout ce qu'elle récolta, c'est un mur en pleine figure. Elle se massa le nez en faisant une grimace de douleur. Franchement, Sierra n'était pas le genre de fille à faire les choses normalement, non. Il fallait qu'elle se prenne des murs dans des endroits sombres sans allumer le bout de sa baguette par un simple « Lumos » parce qu'elle à peur de se faire attraper par le concierge. Vous trouvez ça normal? Bref, elle se remit en marche, les bras tendus devant elle pour sentir un éventuel deuxième obstacle susceptible de lui briser son joli nez (xD). Soudain, alors qu'elle marchait les mains en avant, un bruit parvint jusqu'aux oreilles de la jeune sorcière qui se stoppa immédiatement, la main sur sa baguette. Elle plissa les yeux pour essayer de voir ce que c'était mais elle ne vit rien à part le noir, toujours le noir. Le bruit se rapprochait de plus en plus et quand il fut trop près d'elle à son goût, elle brandit sa baguette magique en avant d'un geste vif. Elle la tenait devant elle, balayant l'air d’un geste circulaire avec son bras droit, celui qui tenait sa baguette...


Dernière édition par Sierra O'Connor le Mer 20 Fév - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-ca.forum-actif.net/fiches-validees-f76/sierra-o-
Morgan Livanarth
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin Nombre de messages : 359
Age : 26
Année d'Etude : 7eme année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : Bois d'if, 33,75 cm, contient un nerf de coeur de dragon entouré d'un cheveu de Vélane.
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Il faut savoir jusqu'où l'on peut dépasser les limites.
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Dim 27 Jan - 12:12

« A force de traiter les autres comme de la merde, on finit par être considéré comme tel »

C’était la réplique qu’avait lancé un autre Gryffondor à Morgan. Les 3 garçons devant lui devait mesurer tout au plus 1m75 et se voulaient tout de même dominant par rapport au jeune sorcier. Lui, adossé contre le mur et le « caïd » devant lui, le menaçant avec ses yeux de braises accompagnés par sa baguette qui touchait le joue du sorcier toujours adossé. C’est vrai, Morgan avait une certaine tendance à prendre tout le monde de haut. Il ramenait certes, des points à sa maison, mais était tellement taciturne qu’il s’attirait les pires ennuis de sa propre maison. Et alors ? S’ils ne voulaient pas être traités comme tel ils n’avaient qu’à pas l’approcher d’aussi prêt. Morgan restait froid, n’abaissant pas les yeux il relevait même celui de son adversaire, toujours silencieux.

« Quoi ? Tu m’provoques ?? REPONDS !! REPONDS QUAND J’TE PARLE FILS DE PUTE !! » Avait ensuite gueulé l’attaquant en postillonneur sur le visage impassible de sa victime.

Un silence s’installa, les yeux de Morgan s’assombrir tandis que les amis du jeune imprudent lui conseillèrent de reculer, étrangement. Effectivement il se passait quelque chose de bizarre.. Mais avant même qu’un des trois n’ait pus bouger ne serai-ce qu’un petit doigt, le jeune magicien avait déjà sortit sa baguette et l’avait aussitôt pointé vers eux.

« Expelliarmus!! »

Tous furent désarmés, leurs baguettes volèrent, retombèrent avec fracas et le jeune homme poussa violemment d’un coup de coude le plus proche et reprit en position de duel :

« Finit de jouer… Levicorpus !!»

Il fit voler le même qu’il venait de pousser pour l’envoyer valser sur les autres en un fa-bu-leux jeu de quilles. Tout les trois se relevèrent et c’est avec des yeux terrorisés qu’ils dévisagèrent Morgan Livanarth.

« j’t’avais dit qu’il aurait dut aller à Serpentard ! » beugla l’un avant de partir suivit rapidement pour ses deux autres compagnons.

Le sorcier resta un moment à les regarder s’éloigner le plus vite possible avant de soupirer, lassé de ce genre de crétins et blasé par leur comportement. Comment avaient-ils pus croire rien qu’une seule seconde qu’ils avaient une chance contre lui, même dans les cachots où personnes n’auraient pus les entendre hurler, où il faisait noir, même à trois ils ne pouvaient pas. Mais alors qu’il s’apprêtait à sortir à son tour, il entendit des pas. Quoi ? ils étaient revenus ? Tsss… bien sûr que non, cela devait être quelqu’un d’autre. Et d’après la démarche, c’était une fille. Amusé par l’hésitation et l’angoisse qu’il semblait reconnaître, Morgan s’approcha de cette personne, faisant bien exprès à ce qu’elle entende ses pas. Puis, ayant déterminé l’endroit exact d’où elle se trouvait, il lança une deuxième fois le sort de désarmement « Expelliarmus » puis un Lumos plus doux cette fois afin d’éclairer cette scène. Là il vit enfin le visage de la jeune fille ; une élève, de quelle maison ? Ah! poufsouffle! Et qui plus est, c'était sa chère "petite soeur" qu'il n'avait pas croisé dpuis un moment.

« Welcome to Hell young sister» lança ironiquement l’Anglais avant de ranger sa baguette.

Il sourit et prit la main de la jeune fille dans la sienne

"Comment vas-tu Sierra?" Reprit-il d'une voix suave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra O'Connor

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 25
Année d'Etude : o5ème année
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 28,7 cm___* Bois d'if___* Peau de Salamandre [- Souple & moyen. facile à manier // av. sortilège |
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Hakuna Matata x)
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Ven 1 Fév - 21:36

    La baguette toujours en avant, Sierra s'avança prudemment de quelques centimètres retenant son souffle en espérant que ce ne soit pas le concierge tant adoré et qui lui, adorait tant mettre des retenues et faire virer les élèves. Ce n'était pas la première fois que Sierra avait à faire à lui et chaque fois, c'était toute une histoire de course et autres. Elle s'amusait à faire tourner le pauvre Cracmol en bourrique car oui, tout le monde était au courant, le vieux concierge de Poudlard était un Cracmol confirmé, même pas capable de réaliser la plus simple des potions, ou le plus simple des sortilèges. D'ailleurs, il se faisait souvent chambrer par les élèves. Certes le malheur des uns ne devrait pas faire le bonheur des autres mais là, c'était comme une tradition de se moquer du concierge. Et puis, lui ne se gênait pas quand il était question de rabaissement. Il était même le premier dans ces cas là. Combien d'élèves s’étaient déjà fait rabaisser par le concierge? Beaucoup, même si la première année d'école de Sierra à Poudlard, il avait réussit à la rabaisser aux yeux du son directeur de maison, il n'y arrivait désormais plus et cela le mettait en rogne pour le plus grand plaisir de la jeune sorcière. Elle prenait un malin plaisir à le faire tourner en bourrique. Cela l'amusait tellement.

    Si c'était le concierge, elle était mal, très mal. C'était direction bureau du directeur de suite. Et ça, la jeune fille voulait l'éviter à tout prix. Une convocation dès les premiers jours, que rêver de mieux? Non, non! Il fallait qu'elle évite ça à tout prix. Quitte à utiliser la magie. D'ailleurs cet endroit sombre tombait à pic, si elle parvenait à neutraliser le concierge assez longtemps sans qu'il puisse la voir, ce serait super. Décidée, elle dirigea sa baguette magique droite devant elle, légèrement sur la gauche et voulut dire « Stupéfix! » quand la personne qu’elle avait en face d'elle la désarma avec un Expelliarmus. Durant le laps de temps très court où elle se trouva dans le noir, désarmée, sa baguette ayant été projetée plus loin, elle eut peur. Durant ce même temps, elle imagina les pires scénarios. Si c'était un adulte, elle se ferait peut-être renvoyée, même si c'était peu probable. Si c'était un élève, personne ne pouvait lui certifier qu'il n'allait pas "cafter" ou pire... Elle recula, ferma les yeux & retint sa respiration. Ce n'est que quand elle entendit qu'il s'adressait à elle et qu'elle se rendit compte que la voix était familière qu'elle ouvrit les yeux.
    « Welcome to Hell young sister» Il n'y avait qu'une seule personne à l'appeler comme ça ; Morgan Livanarth. Elle resta un petit moment sans voix, reprenant ses esprits avant de retrouver l'usage de la parole et de lui lancer :

    - Abruti! d'un ton qui se voulait méchant, mais elle n'y arriva pas et fut rassurée quand il lui prit la main et qu'il lui demanda comment ça allait.
    Malgré le fait que, lors de leur première rencontre, Sierra avait trouvé Morgan quelque peu (beaucoup) hautain et chiant, il était vite devenu une sorte de grand frère, et elle, la sœur qu’il n’avait jamais eue. Ils s’entendaient à merveille, omis les fois où ils se prenaient la tête pour un rien, vue leurs caractères différents, comme de vrais frères et sœurs après tout.


    - On ne peut mieux, très cher Morgan, lança-t-elle avec ironie. Et toi ?

    Elle lâcha sa main afin de venir l’enlacer affectueusement. Elle ne l’avait pas vue pendant ces grandes vacances, et il lui avait manqué. Même les hiboux qu’ils s’envoyaient de temps à autres ne suffisaient pas. Autant dire que Sierra était contente de le revoir. Quand elle relâcha son étreinte, elle le questionna :

    - Au fait, que faisais-tu dans les parages ?

    [HRP : Désolée pour mon message... tout petit >< Je ferais mieux le prochain, je pense =D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-ca.forum-actif.net/fiches-validees-f76/sierra-o-
Morgan Livanarth
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin Nombre de messages : 359
Age : 26
Année d'Etude : 7eme année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : Bois d'if, 33,75 cm, contient un nerf de coeur de dragon entouré d'un cheveu de Vélane.
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Il faut savoir jusqu'où l'on peut dépasser les limites.
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Ven 1 Fév - 23:39

Bon c’est vrai, Morgan n’était pas un exemple de modestie et de sagesse. Il était un jeune homme même carrément insupportable. Ce qui faisait de lui un élève très solitaire. Il possédait très peut d’amis mais se félicitait au moins d’en avoir trouvé des sincères. S’entourer d’une bande de 40 personnes n’était pas son genre. Il préférait rester seul, accompagné de temps à autres d’un ami ou deux ou bien de sa petite amie. Mais jamais plus. Les fêtes ? Il y participait oui. Vous allez me dire, voilà quelque chose de bien contradictoire. Pourtant non. Car en chaque personne sommeil un démon plus ou moins important. Chez Morgan, celui-ci se réveillait dans ces moments là, entouré de musique et d’une ambiance chaude, il se transformait en un véritable vampire. Il attisait la flamme de pas mal de jeunes sorcières, les laissait le regarder, le désirer même. Oui il se savait beau. Il savait qu’il plaisait et en jouait jour après jour, 24/24h. Un plaisir inouï que de les regarder frémir ou soupirer sans même les effleurer du bout du doigt. Ce sorcier, expert en maniement de baguette, adroit et excellent élève en toute les matières avait en effet quelque chose de fascinant. Il ne se lançait pas là des fleurs, non, mais le fait qu’il contredise le fait qu’il soit né avec un QI élevé avec le fait qu’il se comporte comme le pire aristocrate lui donnait un certain charisme qu’il s’amusait à perfectionner. Et oui, perfectionniste jusqu’au bout des ongles. Mais être détester par tout le monde n’était pas chose facile. Parfois c’était amusant oui… mais là, c’était le coup de trop dans la journée. C’est pourquoi il était de fort mauvaise humeur. Renvoyer ces incapables n’était pas difficile. Ils n’étaient pas plus doués qu’un hibou essayant de tenir une plume à encre. Enfin, il y avait une limite à la bêtise tout de même non ? Parfois il en doutait sérieusement. Enfin toujours est-il qu’il avait finit par dévier du « droit chemin » et à contredire pas mal le règlement intérieur de l’école. Le soir il se promenait dans les couloirs le plus souvent pour réclamer à manger aux cuisines, gourmand comme il était, il avait toujours faim. Il ne suivait pas tous ses cours et manquait de respect aux professeurs –qui ne pouvaient rien dire puisqu’il avait un comportement « irréprochable » la plupart du temps et des notes excellentes- Ah ce que c’était drôle !

Enfin cet après-midi là, il ne s’attendait absolument pas à tomber sur Sierra, c’était plutôt une bonne surprise. Ce qu’il pouvait l’aimer cette jeune fille. Elle était adorable, bon d’accord, elle avait son caractère, mais, immanquablement, ils s’étaient liés l’un à l’autre. Pourquoi ? Comment ? C’est vrai que c’était étonnant. Morgan ? LE Morgan ? S’attacher à une fillette ? Et oui, et cette « fillette » était maintenant la seule « famille » qui lui restait. Plus ni père, ni mère, ni même frère ou sœur, elle était là elle, et même s’ils se disputaient parfois, même s’ils n’étaient pas toujours d’accord et qu’elle pouvait le trouver insupportable ou hautain, ils s’appréciaient énormément. Enfin bref, il rit lorsqu’elle le traita d’abruti, c’était trop drôle de la voir s’énerver. Et puis n’étai-ce pas le rôle de tout grand frère que d’embêter sa petite sœur ? Là-dessus, pas de problème, le Gryffondor était un expert. Enfin il ne voulait pas non plus qu’elle le prenne mal c’est pourquoi il arrêta de rire rapidement et la regarda à nouveau en souriant gentiment.

« Pas trop mal, répondit-il à sa question, j’te remercie. »

Bien entendu il mentait. Il en avait surtout par-dessus la tête des gamineries des sales gosses de sa maison comme des autres maisons d’ailleurs. Mais bon, il se défendait et gagnait toujours. Cela devrait lui apporter un plaisir immense. Que nenni, il en avait juste mare. Lassé par toutes ces attaques, il ne répondait même plus et se contentait d’agir. Enfin lorsque Sierra l’enlaça tendrement, le jeune homme oublia toutes ses pensées noires et l’entoura à son tour de ses bras. Il ferma les yeux et posa sa tête sur celle de la jolie brunette. Ils restèrent ainsi un moment jusqu’à ce qu’elle desserre son étreinte pour reprendre la parole, Morgan l’écouta et répondit à nouveau après un temps de réflexion.

« Je m’exerçais. J’ai un test à passer dans peu de temps et je ne veux pas le rater. »

Bon ok, là il ne s’était pas fatigué pour l’excuse. Lui ? Travailler ? Il n’en avait même pas besoin. Et tout le monde savait qu’avec la baguette, il était comme Lucky-luke et son pistolet. Enfin passons, Morgan se contenta d’hausser les épaules avec lassitude avant de prendre Sierra par la main.

«Allez viens. »

Ils s’avancèrent tout les deux de quelques pas vers la sortie jusqu’à ce que Morgan se penche pour ramasser la baguette de la jeune Poufsoufle et la lui redonner.

« Sans rancune hein, on n’a pas idée de se promener dans les cachots à cette heure-ci. Et encore, t’as de la chance, j’ai hésité entre un expelliarmus et un aguamenti » Reprit Morgan d’un ton ironique.

Mais alors qu’ils avançaient encore tout les deux, un bruit suspect se fit entendre juste derrière eux. Le jeune sorcier lâcha vivement la main de Sierra et la força à se placer derrière lui. Prononçant un « lumos » il essaya de repérer vivement ce qui avait provoqué un tel bruit du bout de sa baguette hélas ne vit rien. Gardant tout son sang froid il reculait progressivement, une main tendu derrière son dos pour montrer à sa « protégée » qu’elle devait se reculer au même rythme que lui (logique si on ne veut pas se rétamer >< +baf+) . Ok il était un excellent magicien, ok il ne perdait pas son sang froid si facilement, d’accord il avait du courage. Mais viser une cible qu’on ne voit pas et qu’on n’entend plus… Pratique T.T Les yeux de Morgan allaient dans toutes les directions. Il cherchait mais ne voyait rien. Un mangemort ? Déjà ? Remarque, dans un coin aussi sombre ça n’avait rien d’étonnant. Personne ne les entendrait crier ici. A la limite, seul, le jeune homme n’aurait pas eut trop de mal, mais savoir qu’il y avait aussi la vie de Sierra à côté de lui, ça, ça lui faisait un peut peur. Même si elle était loin d’être mauvaise, pour sur, elle restait une 5eme année et surtout, elle n’avait surement jamais été attaquée par l’un de ses anges noirs.

« Sierra… murmura-t-il, Surtout, ne t’éloigne pas… Quand on arrivera prêt de la porte tu pourras courir mais pour le moment…

Il attrapa sa main et la serra assez fortement

"... pour le moment tu ne me quites pas"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra O'Connor

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 25
Année d'Etude : o5ème année
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 28,7 cm___* Bois d'if___* Peau de Salamandre [- Souple & moyen. facile à manier // av. sortilège |
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Hakuna Matata x)
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Mer 20 Fév - 20:58

    Sierra croisa les bras sur sa poitrine et arqua un sourcil en regardant Morgan rigoler. Elle le traitait d’abruti et il se mettait à rire… Et même si elle était en colère à cause du fait qu’il l’est désarmé puis fait flipper en apparaissant comme un fantôme sortant d’un mur juste pour s’amuser, elle ne put s’empêcher de sourire en voyant son « frère » devant elle. Lui qui était habituellement hautain et distant, était avec elle gentil et proche. Plus d’une fois elle l’avait aperçut entouré de personne qui, deux minutes plus tard, fuyaient comme des chiens, la queue entre les jambes. Elle savait qu’il était respecté, craint et hais à la fois par ceux de sa maison, et aussi quelque autres, excepté les Serpentards, fidèles à eux-mêmes, semant la zizanie partout où ils passaient. Le seul problème, c’est qu’il n’avait pas beaucoup d’amis, mais il ne semblait pas s’en soucier. Bien sûr, Sierra ne lui avait jamais dit qu’elle savait qu’il lui arrivait de « se battre » contre d’autres et que, du coup, le ‘pas trop mal, j’te remercie’ n’était qu’un mensonge peut-être destinée à la rassurer, ou se rassurer lui tout court. Avec le temps, la jeune sorcière avait finit par le comprendre et le connaissait pratiquement par cœur, elle pouvait deviner ce qui se cachait derrière quelque mot ou attitude de son frère. Par contre, ne lui demander par pourquoi ce dernier prends un malin plaisir à faire espérer les filles qui lui tournent autour alors qu’il est déjà en couple, ce point là reste un mystère pour la fillette et elle ne se mêle pas de sa vie amoureuse, enfin, presque pas… Elle avait eut vent de certaines histoires, certaines rumeurs le concernant et concernant telle ou telle filles de telle maison. La plus farfelue qu’elle avait entendue ? C’est le jour où une fille de son âge et de sa classe était arrivée vers elle, l’air complètement anéanti en répétant plusieurs fois « C’est pas possible, c’est pas possible… » Sierra, intriguée, lui avait demander ce qu’il se passait, pensant que la rumeur selon laquelle Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom était de retour c’était vérifier, mais elle fut surprise d’entendre que Morgan, son frère, était censé être avec… un garçon ! Là, elle avait éclater de rire et eut les larmes aux yeux pendant un long moment. Si bien qu’elle s’était fait renvoyer se calmer dehors par son professeur. Et quand elle avait essayer de raconter ça à Morgan, elle était secouée toutes les deux secondes d’un fou rire incontrôlable, si bien qu’il dut l’aider à reprendre son souffle avant qu’elle ne puisse enfin tout lui raconter. Mais il n’était pas à exclure que Morgan ne plaisait pas seulement aux filles, ce qui, à chaque fois qu’elle plaisantait de ça avec lui, l’emmenait dans une crise de rire.

    - J’vais faire semblant de te croire hein ! le taquina-t-elle. Mais sache qu’on me l’a fait pas moi, si t’as envie de discuter, je suis là. Ajouta-t-elle avec un clin d’œil complice.

    Morgan ? S’exercer ? Deux mots incompatibles pour la simple et bonne raison que ce gars là était un petit prodige de la magie. Ce serait plutôt le genre de Sierra de s’exercer à la magie en vue des BUSE’s en fin d’année, enfin, quoique lui aussi avait des examens… Elle haussa elle aussi les épaules, ne cherchant pas plus loin, sachant pertinemment qu’il ne dirait rien de plus. Il lui reprit la main et ils marchèrent vers l’endroit où la baguette de la Poufsouffle avait atterrit, il la lui ramassa et la lui rendit. « Sans rancune hein, on n’a pas idée de se promener dans les cachots à cette heure-ci. Et encore, t’as de la chance, j’ai hésité entre un expelliarmus et un aguamenti » lui dit-il avec ne pointe d’ironie dans la voix.

    - L’avantage avec l’aguamenti, c’est que j’aurais encore ma baguette, et que j’aurais pu riposter, et là tu aurais souffert. Je suis plutôt bonne en magie, faut pas croire. Lança-t-elle avec humour. Par contre, j’aurais été trempée, pas cool… Finalement, c’est vrai que j’ai eu de la chance.

    Soudain, un bruit, juste derrière eux. Morgan lâcha sa main et l’obligea à se placer derrière lui, reculant progressivement, la baguette à la main. Elle le suivit sans rien dire, réfléchissant à toute allure pour essayer de savoir ce qui pouvait être à l’origine de ce bruit qui semblait se rapprocher. Plus d’une fois elle faillit les faire tomber tous les deux, car elle ne pensait pas à reculer au même rythme que le garçon. Il faisait preuve d’un sang-froid épatant et même s’il il maîtrisait plus que bien la magie, essayer donc de vous défendre alors que vous ne voyez rien et que plus aucun bruit ne se faisait entendre… En ce moment, durant les temps qui court, cela n’aurait rien au d’étonnant que ce soit effectivement un mangemort qui passait dans le coin histoire de zigouiller deux ou trois élèves égarés dans un coin aussi sombre et reculer du reste. Plutôt pas mal comme boulot, vous ne trouvez pas ? En plus, vous êtes « couvert » par le patron, que demandez de plus… Enfin bref, elle sentait bien que sa présence en ce moment même ne facilitait pas les choses à Morgan et elle s’en voulut de s’être retrouver ici. S’il lui arrivait quelque chose, se serait à cause d’elle. Elle se mordit la lèvre tandis que le Gryffondor était toujours aux aguets. Elle prépara sa baguette, au cas où elle pourrait être utile avant qu’il ne lui dise que dès qu’ils seraient près de la sortie, elle devrait partir, courir le plus loin qu’elle pouvait en gros. Mais que pour le moment, elle devait rester auprès de lui, ne pas le quitter. Elle ouvrit des yeux ronds et lui répondit en chuchotant :

    - Attends, tu ne crois quand même pas que je vais te laisser te démerder pendant que je cours me mettre à l’abris ! Je ne suis pas une gamine sans défense, je peux me battre. Pas question que je m’enfuis, sauf si tu viens avec. dit-elle d'un ton catégorique.

    Elle garda sa main dans la sienne et ajouta :

    - Mais je ne te quitterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-ca.forum-actif.net/fiches-validees-f76/sierra-o-
Morgan Livanarth
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin Nombre de messages : 359
Age : 26
Année d'Etude : 7eme année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : Bois d'if, 33,75 cm, contient un nerf de coeur de dragon entouré d'un cheveu de Vélane.
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Il faut savoir jusqu'où l'on peut dépasser les limites.
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Jeu 21 Fév - 13:33

Oui c’est vrai, Morgan lui-même en apprenait de bonnes à son propre sujet. On lui inventait une vie qu’il n’avait même pas envisagée. Souvent, des filles frustrées de ne jamais rien obtenir de lui, s’inventaient une nuit, passée avec lui après laquelle il les avait lâchement abandonné à leur triste sort. Bêtises… Bêtises… bêtises… C’est vrai que pour capter l’intention du jeune homme, il ne suffisait pas de s’affubler d’un décolleter plongeant ou de jouer des timbales. Non. Pour lui, toutes les filles étaient pareilles. Seules les quelques unes qui se détachaient du lot portaient quelque chose de plus pour lui. Genre Sierra. Cette jolie Poufsouffle qu’il avait garder sous son aile. Pourquoi ? Pour un tas de raison. Premièrement parce qu’elle n’essayait pas de le draguer sans cesse pour sortir avec lui. Deuxièmement parce qu’elle était simple et sans complexe de maquillage. Troisièmement parce qu’ils s’entendaient plutôt bien et qu’enfin, même lorsqu’ils se disputaient, ce n’était jamais très sévère. Morgan n’admettait pas que l’on se mêle de sa vie privée. Sierra le faisait quelquefois, comme toute petite sœur qui se respect remarque. Enfin, peu importe de qui il s’agissait, il n’aimait pas ça. De plus, on lui inventait une légende de Casanova qu’il n’appréciait guère. Non il n’était pas un libertin. Il n’était d’ailleurs plus avec sa petite amie, Sally Anne. Avec elle, il ne se serait jamais permis le moindre écart. Maintenant… passons. C’est vrai que le regarder n’était pas désagréable, c’est vrai qu’il avait l’allure d’un Don Juan. Et c’était d’autant plus vrai qu’il faisait en sorte de plaire. Mais s’il allumait les feus il ne les entretenait pas. Attendez, croyez vous que toutes ces minettes présentes en ce château méritent une place au creux de ses bras ? Sûrement pas ! Plutôt mourir qu’accepter le baiser d’une catin. D’accord il n’avait pas une grande estime de la gente féminine, mais il ne martyrisait personne du regard. Qu’on arrête de lui placer tous les cœurs brisés sur le dos. Il avait sa vie et elles avaient la leur. Ah oui, cette histoire, Morgan en avait entendu parler. Comme quoi il sortait avec un homme. Décidemment, on inventait tout et n’importe quoi ici ! En essayant de se remémorer ce qu’il avait bien put faire pour insinuer une quelconque relation avec un homme, Morgan s’était souvenue de quelque chose en effet. Il était alors en 6eme année, un élève de son groupe lui avait prit la main en sortant de la bibliothèque pour y déposer un baiser en gage de remerciement pour un travail qu’il lui avait expliqué. Bien entendu cela avait mit le sorcier on ne peut plus mal à l’aise vous imaginez bien, et pas de chance, une de ses pimbêches avait dut l’apercevoir. Bouh… Rien que d’y penser, Morgan en avait la nausée. Qu’avait-on dut s’imaginer sur son compte ? Dégueulasse tout simplement. Il n’était pas trop trop pour qu’on le l’imagine en pleine relation homosexuelle T.T (Même s’il n’avait rien contre les gays >.<)

Du sang froid ? Encore heureux qu’il en avait. Sinon comment ferait-il fasse à tous les attaques de ses nombreux opposants. Du sang froid, de la détermination et de la matière grise pour réfléchir. Voilà ce qu’il avait et qui lui était bien utile jour après jour. Morgan était en quelque sorte le « bouc émissaire invincible » de Poudlard. On avait beau essayé de lui taper dessus, ces mêmes coups revenaient toujours à ses bourreaux. Enfin cette fois-ci, il n’était pas sur mais, il se pouvait bien que les attaquant soit des mangemorts. A ce moment précis, le jeune homme s’en était voulu de ne pas être sortit avec Sierra plus tôt. Elle était en danger et s’il devait arriver quelque chose à cette fille, il savait qu’il ne se le pardonnerait jamais. Plusieurs fois les deux élèves faillirent tomber, la Poufsouffle ne faisant pas attention à reculer à vitesse constante. Et plusieurs fois le Gryffondor voulu lui dire de faire attention. Chose impossible s’il ne voulait pas révéler leur position.

"Attends, tu ne crois quand même pas que je vais te laisser te démerder pendant que je cours me mettre à l’abris ! Je ne suis pas une gamine sans défense, je peux me battre. Pas question que je m’enfuis, sauf si tu viens avec. Mais je ne te quitterais pas."

A ces mots, le sorcier eut un sursaut. Il avait plaqué sa main contre la bouche de la jeune fille mais trop tard, un flot lumineux se dirigeait déjà vers eux à une vitesse vertigineuse. Livanarth poussa Sierra au sol d’un geste très peu délicat mais obligatoire et eut tout juste le temps de se décaler sur le côté avant de riposter.

« Assurdiato ! »

Avait-il réussit ? Loupé ? Il le sut très vite puisqu’un second sortilège, « cofundo » le toucha en pleine tête. Raté ! Il ne l’avait pas eu. Cependant, lui, était touché et ne voyait plus rien. Confus… Confus… Attaquer qui ? Pourquoi ? Comment ? Avec quoi ?? Des milliers de questions s’emparèrent de Morgan qui en lâcha sa baguette. Il avait mal au cœur et ne pouvait même pas tourner la tête pour regarder si sa petite sœur allait bien. A ce moment là, une forme s’approcha de lui, un corps, une femme… Et un homme. En réalité ils étaient deux. La femme parla.

« Bonsoir Livanarth. Et non, tu n’as pas loupé ta cible, mais tu n’avais pas prévu la seconde personne n’est-ce pas ? Je suis élève à Poufsouffle, je n’allais tout de même pas attaquer une fillette de ma propre maison ? En fait, tu aurais aussi bien pus t’en servir comme bouclier plutôt que la planquer derrière toi. Mais je suis heureuse, un sortilège et j’en aurais finis avec toi misérable crapule ! Sais-tu combien de temps ma meilleurs amis à pleurer par ta faute ?? Tu n’es qu’un salopard !"

Et voilà, encore une petite garce qui s’était faite des idées. Le garçon, quand à lui, semblait absent. Sourire aux lèvres. Normal, il n’entendait plus rien. Le Gryffondor était toujours en proie au cofundo, il avait bien du mal à comprendre ce qu’on lui disait et surtout à répondre. En fait, il se laissa glisser le long de la paroi et réussit à prendre la main de Sierra comme pour lui dire d’attaquer.

_________________
Prefet en chef




A lovely devil.............................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra O'Connor

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 25
Année d'Etude : o5ème année
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 28,7 cm___* Bois d'if___* Peau de Salamandre [- Souple & moyen. facile à manier // av. sortilège |
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Hakuna Matata x)
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Ven 22 Fév - 20:07

    Quand il lui plaqua sa main sur la bouche, Sierra voulut protester, ce qu’elle aurait fait si elle n’avait pas été poussée à terre de manière peu délicate par Morgan. Mais elle comprit que c’était pour éviter le rayon lumineux du sort qui avait été jeté contre eux. Elle avait gaffée en parlant et elle s’en voulut. Elle se releva tant bien que mal, ayant un mal de chien à l’épaule étant tombée dessus. Elle chercha Morgan du regard, mais elle n’entendit que des voix lancer tour à tour un Assurdiato, et un Confundo. Mais qui était qui ? Sierra paniqua, cherchant toujours son grand frère du regard. Affolée. C’est ce qu’elle était à ce moment même. Et ce silence pesant maintenant. Mais qu’était-il arrivé ? Elle n’avait pas l’habitude de se faire attaquer comme ça, dans le noir. C’était lâche. Voilà ce qu’elle pensait à présent. Elle marchait toujours à l’aveuglette avant de tomber sur Morgan.

    « Morgan ! Morgan ! , suppliait-elle en le secouant doucement mais fermement. Dis quelque chose bon sang ! S’il te plait… »

    Elle essaya de le faire réagir plusieurs fois, mais rien n’y faisait. Il ne semblait pas bien comprendre ce qu’on lui disait et ce qu’il se passait. Soudain, une voix se fit entendre et une Sierra put enfin distinguer une silhouette, féminine… Non, pas une, mais deux. Un homme et une femme. Cette dernière prit la parole.

    « Bonsoir Livanarth. Et non, tu n’as pas loupé ta cible, mais tu n’avais pas prévu la seconde personne n’est-ce pas ? Je suis élève à Poufsouffle, je n’allais tout de même pas attaquer une fillette de ma propre maison ? En fait, tu aurais aussi bien pus t’en servir comme bouclier plutôt que la planquer derrière toi. Mais je suis heureuse, un sortilège et j’en aurais finis avec toi misérable crapule ! Sais-tu combien de temps ma meilleurs amis à pleurer par ta faute ?? Tu n’es qu’un salopard ! »

    Immédiatement, la peur de Sierra disparue, laissant place à la fureur. Une élève de Poufsouffle, en plus ? Peut-être qu’elle n’allait pas attaquer une « fillette » de sa maison, mais Poufsouffle ou pas, Sierra ne se gênerait pas. Sa main se crispa sur sa baguette. Si elle se serait écoutée à ce moment même, elle n’aurait pas fait de cadeaux à ces deux-là… Mais Morgan… Il ne semblait pas aller très bien et elle ne pouvait pas le laisser. C’est justement à ce moment là qu’elle sentit Morgan prendre sa main alors qu’il s’était laisser glisser le long du mur. Ce fut pour elle comme un signal, elle savait ce qu’elle avait à faire maintenant. Elle jeta un dernier regard à son frère avant de s’avancer vers la fille, gonfler à bloc.

    « Grossière erreur ! La fillette va te faire payer ton geste, sale harpie ! Poufsouffle ou pas, je ne fais pas attention à la maison quant on s’en prends à ceux que j’aime. » Cracha Sierra.

    Elle visa la fille avant de dévier légèrement sa baguette sur le côté avec un sourire mauvais sur le visage.

    « Petrificus Totalus ! » lança-t-elle en direction du coéquipier de l’assaillante qui ne s’attendait pas à ça et qui fut touché. « Simple précaution. Deux contre un, une fillette en plus, c’est déloyal tu ne trouves pas ? » Ironisa-t-elle.

    « Que… ? Petite peste, tu ne sais vraiment pas à qui tu t’adresses et crois-moi, ça va te coûter cher, tout autant que ton cher ami derrière toi. » Siffla-t-elle entre ses dents.

    « Non, c’est vrai, je ne sais vraiment pas à qui je m’adresse, mais à vrai dire, cela m’importe peu. Tu pourrais très bien être le ministre de la magie que ça ne changerait pas ma vision des choses. »

    Les paroles de trop, elle fut projetée en arrière par la Poufsouffle. Sierra était sonnée et elle ne bougea plus pendant un laps de temps qui sembla une éternité. Quand enfin elle remua, elle ne sentait plus son épaule gauche. Heureusement qu’elle était droitière ==’ Enfin bon, elle se releva avec peine et balança rageusement son bras qui tenait sa baguette en disant :

    « Tarantallegra ! »

    D’accord, ce sort ne servait pas à grand-chose, mais ça amusait Sierra de la voir danser sans pouvoir s’arrêter. Mais elle ne semblait pas avoir perdu le nord et visait Morgan en dansant. Sierra s’approcha de lui et se posta devant lui.

    « Protego ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-ca.forum-actif.net/fiches-validees-f76/sierra-o-
Morgan Livanarth
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin Nombre de messages : 359
Age : 26
Année d'Etude : 7eme année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : Bois d'if, 33,75 cm, contient un nerf de coeur de dragon entouré d'un cheveu de Vélane.
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Il faut savoir jusqu'où l'on peut dépasser les limites.
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   Ven 22 Fév - 22:30

Tous les mots du mondes n’auraient pas suffit à le ramener sur la terre ferme. Le sortilège avait destroyé toutes ses pensés. Son impression ? D’avoir le cerveau en milliers de petits morceaux qui se baladaient dans tous les sens lui procurant par la même occasion une envie de vomir assez.. Forte. En même temps, il n’avait pas été bien malin, signaler d’autant plus sa position en formulant sa riposte à haute voix. Mais c’était trop tard pour regretter, maintenant il devait assumer. Assumer ? en faisant quoi ? Il n’avait plus la tête sur les épaules, ses yeux valdinguaient de droite à gauche sans que ne sut pourquoi. Sa baguette était tombée à terre et cette fille ;.. Oui cette fille n’en avait pas fini avec lui. Pourtant, elle lui parlait d’une personne inconnue : sa meilleure amie. Quoi de plus stupide ? Il n’y était pour rien ! Mais voilà, comme cette imbécile ne pouvait pas blâmer son amie, autant s’en prendre à Morgan ? Binh oui, pourquoi pas ? N’est-il pas le bouc émissaire de ces gentes dames ? Sierra… Le jeune homme entendait sa petite sœur qui essayait de le réveiller en criant son nom. Pas moyen, elle pouvait toujours le secouer, cela n’aboutirait à rien. Et ce n’était pas faute de ne pas s’en donner les moyens. Il essayait, il essayait de reprendre ses esprits, de lui répondre. Mais il n’y arrivait pas. Tout s’embrouillait, tout était flou. Il vivait en pleine explosion nucléaire. C’est alors que la jeune Poufsouffle se laissa envahir par la colère après les propos peu amicaux de leur interlocutrice. Décidemment, ce coéquipier n’avait pas de chance. Non seulement il était sourd mais pétrifier. Bien… mais encore ? C’est vrai que les jeux n’étaient pas égaux. La jeune femme était en 6eme année, voir 7eme, Sierra elle… En 5eme. Ce n’était pas rien, mais ici, 2 ans marquent une différence considérable. Si seulement il pouvait bouger... Ne serai-ce qu’un peu ! Mais non, le Londonien restait figé sur le sol, immobile, les yeux dans le vague. Il suivait le duel, il regardait sa sœur se battre, sa protégée… Il savait que s’il devait lui arriver quelque chose, encore une fois, il ne se laisserait pas se le pardonner. Une parle.. Elle était comme sa perle. Celle qui l’avait, séduite ne première par son sourire, sa façon d’être si simple, si énergique. Un véritable soleil aux yeux pétillants de malice. En fait, elle était la petite fille qu’il rêverait d’avoir plus tard. C’était peut être stupide à dire, d’autant plus qu’il ne voulait pas de gosses plus tard mais voilà, c’était elle. Une pile électrique au fond adorable. On est d’accord, tout cela, Sierra ne l’avait et ne l’entendrait sans doute jamais, encore moins de la bouche du jeune homme. Mais c’était ce qu’il pensait et le pourquoi il tenait tant à elle, malgré les quelques disputes.

Elle se défendait plutôt bien, il n’y avait pas à dire, pour une gamine de 5eme année. Mais hélas, fut touchée à plusieurs reprises jusqu’à se retrouver au sol tandis que la vipère, sous l’emprise d’un sortilège on ne peut plus ridicule, ne pouvait arrêter de danser comme une diablesse. Hou… Il y avait de la moquerie dans l’air. Une moquerie limite sadique. Enfin, la jolie Poufsouffle finit par lancer un « protego » dans le but de les protéger tout les deux. C’est grâce au rebondissement de l’attaque de leur ennemie, pas encore à bout, que Morgan retrouva une partie de sa tête. Il savait où il était, il savait où était le sol et où se trouvait le plafond et surtout, il savait qui était la tâche noire dans la pièce. Pas question de laisser une peste pareille recevoir la satisfaction d’avoir vaincu le « grand » Livanarth. Il tendit difficilement le bras pour reprendre sa baguette qu’il avait précédemment laissé tomber avant de la pointer froidement sur sa cible dansante.

« T’as… touché à ma sœur là ou.. je rêve ? » Murmura-t-il les yeux férocement plantés dans ceux de la jeune emmerdeuse. « J’vais t’apprendre ce qui l’en coûte de se croire supérieure à la supériorité elle-même. »

Avec les dernières forces qui lui restait le jeune homme se dressa sur ses jambes et prononça le sort d’expelliarmus d’abord afin de la désarmer pour ensuite se la jouer du même registre que la précédente attaque d’O’Connor et ainsi faire pousser d’énormes furoncles sur le visage jusqu’ici sans défaut de la Poufsouffle. Mais il ne s’arrêta pas là. Alors que celle-ci se mit à crier, Morgan ne se gêna pas pour lui envoyer une droite en pleine figure la faisant tomber en arrière, sonnée.

« Hum… ça c’était pour le « salopard » de tout à l’heure. »

Là il s’agenouilla proche de Sierra pour venir prendre sa tête entre ses mains et lui embrasser le front. Il se plaça juste à côté d’elle afin de la serrer contre lui, l’enlaçant tendrement.

« Tu as mal quelque part ? Montre moi ça… »

Le sorcier la fit retirer sa cape pour regarder son épaule à la lumière d’un lumos improvisé et diagnostiqua une simple écorchure. Soulagé il sourit.

« Ça va, tu n’as rien… »

Sa tête lui tournait encore un peu si bien qu’il ne prévu pas de se relever tout de suite. A bout de force il se sentait… Vidé. Comme s’il avait travaillé dans un champ toute une journée. Courbaturé il se contentait de reprendra sa respiration tout en venant appuyer sa tête contre celle de son amie, ses yeux se fermant doucement. cest sans s'enr endre compte qu'il plongea en l'espace d'une minute en un sommeil profond. La fatigué l'ayant emportée maintenant que l'adrenaline n'y était plus.

_________________
Prefet en chef




A lovely devil.............................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où est-ce que je me suis encore fourée? [ Morgan ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ?« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Contre-Attaque :: l JDR__* Château : Cachots et Sous-sols :: LES CACHOTS-
Sauter vers: