AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 G.o.o.d or B.a.d New ? [Morwen x3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pixie McCartney
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Année d'Etude : 6ème Année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : ___* Bois de Rose - 32.5 Centimètres - Plume d'Hippogriffe
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Par delà les Ténèbres, la Magie nous éclaire, pour que le Mal soit à jamais combattu.
Ascendance:
Relations:

MessageSujet: G.o.o.d or B.a.d New ? [Morwen x3]   Jeu 1 Mai - 1:06


  • En retard. Encore. Depuis quelque temps, Pixie McCartney, élève de Gryffondor en sixième année, avait l'esprit tellement ailleurs qu'elle avait beaucoup de mal à suivre comme elle l'avait toujours fait sa scolarité aussi droitement, sans embûches ni fautes. Ses rendez-vous, ses cours, rien n'allait plus pour la jeune sorcière. Pas plus tard qu'hier, elle avait encore poussé la porte de son cours d'histoire de la Magie dix minutes après les autres parce qu'un garçon de septième année de Serpentard l'avait bousculé exprès, trouvant certainement cela amusant, faisant tomber le sac de la jeune fille, étalant le contenu de ses encriers, de ses fioles de nécessaires à potions sur le sol d'un des couloirs du troisième étage. Elle avait mit un bon quart d'heure à ramasser tout ça devant l'imbécile de Serpentard qui ne l'avait pas lâché avant d'obtenir des excuses injustes droit dans les yeux de la jeune fille, la tenant par sa cravate rouge et or. Le même jour, au soir, elle avait dû s'abstenir de réunion de l'AD à cause de ce stupide concierge qui depuis sa retenue ayant duré un mois, la prenait encore pour une esclave, la menaçant de se plaindre de sa non-coopération auprès d'Alecto Carrow qui se ferait une joie de la punir comme elle l'avait déjà fait, utilisant donc la torture, dont Pixie préférait se passer. Une esclave, une victime. Voilà ce à quoi elle était reduite aussi bien auprès des élèves de la maison vert et argent qu'auprès des supérieurs. Certains savaient pour son secret, et il ne valait mieux pas les contrarier. Elle était encore vivante, sûrement n'était-ce que la seule faveur que ne lui accorderait jamais ses bourreaux.
    Encore une fois, la magicienne se retrouvait à parcourir les couloirs du château de Poudlard en courant, tentant de maintenir tant bien que mal son sac sur son épaule. Où se rendait-elle ? Au premier étage, donc six bon étage en dessous de là où elle se trouvait lorsqu'elle avait apprit qu'elle était en retard sans avoir été au courant de rien. Ce samedi, ayant passé sa journée entière enfermée dans la bibliothèque, le nez dans ses grimoire, sans même manger quoi que ce soit, sans faim d'ailleurs, elle n'avait pas pû recevoir un message pourtant important qu'elle aurait dû obtenir dès le début de la journée. Alors qu'elle s'apprêtait à entrer dans sa salle commune à bientôt 20 heures, son hibou était venu virevolter au dessus de sa tête, une lettre dans le bec, semblant impatient. Pixie avait alors tendu la main, et son oiseau y avait lâché la lettre. La jeune fille avait aussitôt ouvert la missive possédant un cachet de son école, où elle se trouvait pourtant en ce moment même. Un cachet officiel, comme les lettres habituelles mais importantes qu'elle recevait comme tous les élèves chaque été. Intriguée, elle avait dépliée le parchemin que l'enveloppe contenait puis avait lu :



Miss McCartney,
Je suis heureuse de vous informer que vous venez d'être nommée Préfète de votre maison, exceptionnellement en cette année déjà entammée. Tout ces nouvelles mesures vous seront expliquées dans mon bureau dès 20h00, au plaisir de vous recevoir,

Minerva McGonagall, Directrice Adjointe.


  • Pixie avait jeté un coups d'oeil à sa montre. Dans seulement une minute, il serait vingt heures. N'ayant pas le temps de se poser les moindres questions sur ces mesures étranges étant donné qu'habituellement, les Préfets étaient choisis pendant les vacances d'été, elle avait fait demi tour, courant aussi vite qu'il lui était possible de le faire, bousculant certains élèves et s'excusant aussitôt sans pour autant s'arrêter, trop en retard pour le faire. Pourquoi ne nommer les Préfets que maintenant ? Pourquoi elle ? Celle qui préférait disparaître, ne pas être là, ne rien avoir à dire, ne pas donner son avis... Bête, n'est-ce pas ? Il fallait un certain tempérament pour être Préfet et bien... Etait-ce un moyen de la renforcer ? Pas terrible... Pendant les deux minutes durant lesquelles Pixie eut le temps de réfléchir à ce sujet, il lui semblait que cette nouvelle n'était pas des meilleures, et non, bien des élèves auraient été ravis de découvrir qu'une telle tâche leur avait été confiée, Pixie aussi, si ça avait été l'année précédente mais là... Un rôle supplémentaire, des devoirs, des obligations en plus, elle n'avait vraiment pas besoin de ça... Et Pourquoi ? C'était la question qui résonnait dans sa tête le plus souvent. Puis alors qu'elle traversait le troisième étage, un bruit de chute puis de cassure retentit sur sa droite, qui n'attira son attention qu'un millième de seconde avant qu'elle ne reparte de plus belle dans ses réflexions et surtout dans sa course. Puis celui qu'elle n'avait vraiment pas désiré voir apparu au beau milieu du couloir qu'elle traversait, traversant le plafond entre le troisième et le deuxième étage. Peeves, l'esprit frappeur, qui lui lança une bombabouse en plein visage, laquelle éclata, répandant son contenu sur les joues de la jeune fille puis sur le col de sa chemise.

    - Peeves ! Pas le temps là !
    - Pas mes affaireuuuh ! Qu'est-ce que la p'tite McCartney fait encore ici en pleine nuit ? La p'tite McCartney cherche les ennuiiis ! La p'tite McCartney aime se faire prendre et faire plaisir à Cucus Carrow ! (xD)
    - Dégage !


    Puis alors qu'elle sentait sa rage monter, elle courut encore plus vite que précédemment, s'essuyant le visage d'un revers de manche, se rendant alors compte qu'elle avait de la bombabouse dans les cheveux mais aussi sur sa cape noire. Elle n'avait vraiment pas le temps de s'arrêter aux toilettes pour paraître plus présentable, c'était un véritable DESASTRE. Alors qu'elle descendit les derniers escaliers, elle manqua de s'étaler sur le sol en prenant mal la dernière marche, puis passa l'angle d'un couloir, là où se trouvait le bureau du Professeur McGonagall. Des élèves étaient déjà présents, venaient-ils au même rendez-vous qu'elle ? Une chose était sûre, ça promettait...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen O'Keefe
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Année d'Etude : 6e Année
Maison : Serpentard
Baguette Magique : 27,1 cm. Bois d'If noir, contient deux poils de Demiguise
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Whatever I do…
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: G.o.o.d or B.a.d New ? [Morwen x3]   Jeu 1 Mai - 18:08

Morwen O'Keefe avait été convoquée par le Professeur McGonagall au même titre que Pixie McCartney. La différence était le chemin que chacune d'elles avait pris, et là où ça les avait menées. Le chemin pouvait être celui qui les avait séparées dès leur Répartition comme celui qu'elles avaient pris pour aller au bureau de McGo. Autant celui de Pixie avait été semé d'embûches, autant celui de Morwen avait été particulièrement facile et aisé. Presque trop. Morwen aimait bien les conflits. C'était sans doute pour cette raison qu'elle ne put s'empêcher d'accueillir aimablement Pixie McCartney qui arrivait en courant, presque essoufflée.
Un sourire moqueur sur le visage donc, elle fit tout d'abord remarquer à McCartney -presque amicalement- que ça ne servait à rien de courir, qu'elle était même en avance. On aurait presque pu croire à une trêve éphémère, de par le fait qu'elles étaient proches du bureau de la vieille chouette qui n'aurait pas hésité à coller Morwen une dizaine d'heures pour avoir voulu se battre dans les couloirs. Mieux valait faire profil bas. Quoique la vieille chouette n'avait pas ouvert la porte de son bureau -qui était fermée à clé- et n'était donc pas là pour l'instant. S'amuser un peu en attendant, n'était-ce pas une des meilleures idées possibles ?

Son sourire s'élargit lorsqu'elle constata l'aspect plus que pitoyable de la Gryffondor, chose qu'elle ne put s'empêcher de le lui dire, un sourire narquois sur les lèvres :

- Charmante coiffure Pixie. C'est la nouvelle mode, la Bombabouse en guise de masque capillaire ?

Oh, il n'y avait personne pour rire à ses blagues à ce moment, certes, mais qu'importait. Les autres élèves ne prêtaient pas attention à ce qui se passait, préférant ne pas avoir à prendre parti dans une énième dispute entre les deux adolescentes qui auraient pu être les meilleures amies du monde. Ironie du sort hein, les voilà qui, malgré leurs chemins différents, se retrouvaient encore coincées ensemble.
Oh, d'un côté, pour la Serpentard qui faisait partie de la Brigade SlyDeath, devenir Préfète avait été une parfaite tribune. Elle avait envoyé une lettre à son père, l'avait dit à son frère jumeau dès qu'elle l'avait pu -en fait elle lui avait dit la seconde après qu'elle ait envoyé la lettre à leur père, parce qu'elle n'avait pas parlé pendant deux minutes, le temps d'écrire. Puis elle l'avait annoncé à son frère. En plein petit-déjeuner, oui. Et maintenant, elle attendait que la vieille chouette daigne venir et leur expliquer les nouveautés du poste de Préfet de Poudlard. Sans doute que, comme le Règlement, certaines petites choses avaient changé.

Et malheureusement pour Pixie, même si bien des choses avaient changées, ça n'était nullement le cas avec le comportement de Morwen à son égard. Au moins, si on regardait les choses du bon côté, on aurait pu constater que Morwen observait toujours attentivement Pixie et qu'en la prévenant qu'elle avait encore de la Bombabouse dans les cheveux, elle lui évitait peut-être une réprimande de la part de McGonagall.
Mais voulait-on vraiment regarder le bon côté de la vie lorsqu'on était confronté à Miss O'Keefe ? Pas sûr…

- Un conseil, nettoie-toi avant que ta directrice de maison ne débarque. Ça serait bête qu'elle s'en prenne à toi…

Même si vous pensez que c'était gentil, ce qu'elle terminait de dire, il ne fallait pas s'y tromper. Ça aurait été bête, parce que Morwen aurait eu un point commun avec McGonagall en s'en prenant à Pixie. C'était tout. Pas de compassion dans cet avertissement qui sonnait pourtant plutôt amicalement… Du tout.

_________________
Préfète de Serpentard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
G.o.o.d or B.a.d New ? [Morwen x3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche sur les royaumes de Beleriand
» Morwen [Terminée]
» Morwën, la dame sombre
» Morwen Deffhals.
» Présentation Morwen.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Contre-Attaque :: Le Premier Etage :: BUREAU DU PROFESSEUR MCGONAGALL-
Sauter vers: