AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pixie McCartney
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 36
Année d'Etude : 6ème Année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : ___* Bois de Rose - 32.5 Centimètres - Plume d'Hippogriffe
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Par delà les Ténèbres, la Magie nous éclaire, pour que le Mal soit à jamais combattu.
Ascendance:
Relations:

MessageSujet: Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]   Mer 30 Jan - 22:46

  • 15 heures et 55 minutes. En ce beau milieu d’après-midi ensoleillé malgré la saison fraîche approchante en ce mois de Septembre, l’immense château de l’école de Sorcellerie de Poudlard etait plongé dans un silence inquiétant. Les seuls sons se faisant entendre à l’extérieur nétaient autres que les bruissements de feuilles dont les couleurs commençaient à varier en ce début d’automne, donnant à la forêt interdite un aspect multicolore fabuleux, brillant comme les nombreuses tours du château sous les faible rayons émanant du Soleil. Si le château était entièrement silencieux en cet après-midi, c’était parce que les quelques milles apprentis sorciers et sorcières étaient chacun penché sur un parchemin, la plume à la main, ou bien sur un livre ou même sur un jeu, mais une chose était sûre, l’interdiction installée par le nouveau directeur, Severus Rogue, de se promener dans les couloirs alors que les cours avait lieu avait apparemment l’air d’être respectée. En tout cas pour le moment, les règles sont faites par être enfreinte, après tout ^^. Mais dès leur installation, n’est-il pas normal que les élèves n’aient pas envie de se faire remarqué, quelques jours seulement après le début d’une nouvelle année scolaire ? Depuis le 1er Septembre, l’air à Poudlard, avait beaucoup changé, par rapport aux années précédentes, et ceci, tous les élèves pouvaient le remarquer. Était-ce une preuve de la peur des élèves face à Severus Rogue et les mangemorts à présent devenus professeurs ? Une chose était sûre, il existait dans ce château un petit nombre d’élèves qui n’avaient pas peur du nouveau régime installé, qui ne craignaient point le Ministère de la Magie, et qui par-dessus tout, allaient tout faire pour recréer, à Poudlard, l’école dans laquelle ils avaient passé les premières années magiques de leur vie.

    Parmi eux, Pixie McCartney, en ce moment en cours de Potions, dans la classe de Horace Slughorn, certainement l’un des Professeurs les plus agaçant que Pixie n’ait jamais eut. Non pas qu’il fut désagréable, cruel, comme Alecto et Amycus Carrow, ou même ennuyeux à mourir comme le Professeur Binns, mais il était le genre de Professeur convaincu que sa matière intéressait tout le monde, et surtout, convaincue que Pixie McCartney voulait participer dans son cours, ce qui avait don de l’agacer profondément. Non pas qu’elle n’aimait pas la matière qu’étaient les potions, même si, durant ses trois premières années, elle avait dû supporter les remarques fausses du Professeur Rogue, mais c’était juste que Pixie n’était pas le genre d’élève qui levait sa main d’elle-même, dans le but d’être interroger. Elle préférait rester dans l’ombre à écouter silencieusement, et cela, le professeur Slughorn avait apparemment du mal à le comprendre. Il venait sans cesse tourner autour du chaudron de la jeune fille, examinant la couleur de liquide qu’il contenait, et reniflant à plein poumons dans le but de vérifier sur la potion était comme il le fallait. Le problème était surtout que Pixie était loin, étrangement, d’être une mauvaise élèves en potions, et il arrivait parfois au Professeur Slughorn, qui était le genre de professeur à se montrer fier des élèves qui réussissaient dans sa matière, d’alerter toute la classe pour qu’ils viennent voir à quoi ressemblait la mixture de la jeune fille, ce qui la gênait au plus haut point. A chaque fois qu’il faisait cela, elle s’arrangeait pour disparaître un instant, prétendant aller chercher de nouveaux ingrédient dans l’armoire, ou avoir besoin d’un autre couteau. Le problème était qu’une fois, alors qu’il s’agissait d’un cours commun entre les maisons de Gryffondor et Serpentard, un élève de cette dernière maison avait « accidentellement » jeté dans la mixture un ingrédient qui ne devait pas s’y trouver, et bien qu’elle n’en fut pas sûre, Pixie soupçonnait précisément un des élèves de la maison du serpent, si bien que la potion de la jeune fille s’était révélé inutilisable malgré qu’elle fut parfaite avant qu’elle ne fut gâchée.
    Comme à son habitude, ce jour là, la salle du cours de Potions était plongée dans un nuage de vapeur de toutes les couleurs, émanant de divers chaudrons dont aucun n’avait exactement la même couleurs, bien que les élèves aient pour objectif de tous préparer le même antidote. Il s’agissait d’un cours commun entre Poufsouffle et Gryffondor, chose qui ravit Pixie lorsqu’elle vit le Professeur Slughorn s’approcher de son chaudron. L’aspect de sa potion était presque exactement comme indiqué dans son manuel de préparation des potions, et il se pouvait que dans quelques secondes, elle ait à s’éloigner. En effet, après lui avoir sourit, le professeur de Potions plongea son nez dans le chaudron, y resta quelques secondes avant de relever la tête et d’appeler certains élèves de Poufsouffle travaillant sur des chaudrons voisin. Ronchonnant intérieurement, Pixie s’éloignant de son chaudron, se dirigeant machinalement vers l’armoire contenant les ingrédients. Elle y croisa un élève de Poufsouffle avec qui elle avait travaillé le cours précédent, et discuta avec lui quelques secondes, louchant à l’intérieur du chaudron de celui-ci en y trouvant une potion jaune canaris au lieu du bleu ciel demandé. ^^ Elle parlait avec lui, prêtant l’oreille vers là où se trouvait le professeur et une demi douzaine d’élèves autour de son chaudron, attendant le moment où elle pourrait y retourner. Elle jeta un coups d’œil à sa montre, et se rendit alors compte qu’il ne restait que quelques minutes avant la fin du cours, et que le Professeur allait certainement bientôt demander à ce que les élèves prélèvent un échantillon de leur potion avant de lui apporter sur le bureau. Pixie laissa l’élève de Poufsouffle et se dirigea vers l’armoire, ou elle sortit une petite fiole à l’intérieur de laquelle elle pourrait y verser quelques gouttes de la potions qu’elle avait préparé pendant plus de 45 minutes. Alors qu’elle revenait sur ses pas, elle vit le professeur Slughorn passer à nouveau entre les élèves, les prévenant : « Il ne vous reste que quelques minutes, veuillez verser un peu de votre potions dans une fiole, me l’apporter, puis nettoyer votre chaudron avant de quitter la salle chers élèves, merci et à la prochaine. ». Pixie se retrouva à nouveau seule face à son chaudron, en préleva quelques gouttes, referma la fiole, puis se dirigea vers le bureau du Professeur, croisant certains élèves désespérés essayant de sauver leur potion en y versant tout et n’importe quoi dans le but d’avoir une meilleure note. Pixie posa son échantillon soigneusement sur le bureau, puis retourna à son chaudron, prononçant l’incantation « Recurvite » sa baguette pointée sur le contenu de celui-ci, puis éteignit le feu qui y régnait en dessous. Elle entendit la sonnerie, rangea alors vite son manuel d’aide à la préparation des potions dans son sac et le mit sur son épaule. Elle prit sa robe de sorcier noire sur son bras et se dirigea vers la porte, où elle fut la première à arriver. Elle l’ouvrit, et sortit aussitôt de la pièce, n’ayant pas vu la bande d’élèves qui attendaient déjà dans le couloir leur prochain cours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen O'Keefe
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Année d'Etude : 6e Année
Maison : Serpentard
Baguette Magique : 27,1 cm. Bois d'If noir, contient deux poils de Demiguise
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Whatever I do…
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]   Mer 30 Jan - 23:40

Seize heures piles. Mardi après-midi. Deuxième semaine du mois de Septembre. Voilà comment on pouvait résumer en quelques phrases courtes la période de l'année scolaire à laquelle nous assistions. Desdemona sortait à peine de deux heures de Botanique. Chourave les avait laissés sortir en avance car ils avaient terminé plus tôt que prévu. Maintenant, il s'agissait d'un double cours de Potions, en binôme avec les Serdaigles. À noter que les Serdaigles avaient eu cours d'Enchantements et que donc ils n'étaient pas encore arrivés dans les Cachots puisqu'il est bien connu que Flitwick donnait toujours les devoirs à la dernière minute, retardant ainsi ses élèves pour le cours suivant. Une chance pour les Serdaigles qu'il y ait quelques minutes de battement entre deux heures de cours. Elle, Morwen O'Keefe, était adossée contre le mur glacé des souterrains, son sac en bandoulière gisant à ses pieds. Le souterrain était assez étroit, les Poufsouffles et les Gryffondors mettaient du temps à sortir de la salle de Potions, cependant, la première qui sortit fut celle que Morwen préférait dans la masse. Pixie McCartney. Gryffondor typique. Sa victime préférée. Depuis bien longtemps d'ailleurs.

Je disais donc que le souterrain était étroit. Je n'avais cependant pas mentionné le fait que Morwen soit la Serpentarde la plus proche de la porte. Le reste des Vert et Argent étaient en retrait et n'auraient pas approché d'elle (sauf peut-être Win, mais Win était elle-ne-savait-où, et elle s'en foutait d'ailleurs). Comme le couloir était étroit, Morwen avait tout juste la place de poser son pied gauche sur le mur d'en face, de sorte qu'elle bloque le passage de McCartney qui ne l'avait peut-être pas vue vu la semi-obscurité du couloir.

Morwen n'aimait pas McCartney. Elle ne l'aimait pas pour plusieurs raisons. Une raison purement enfantine. Elle la méprisait depuis le début. Depuis que McCartney (avec qui elle avait failli être amie dans le Train) s'était retrouvée envoyée à Gryffondor. Des préjugés ? Envers les autres maisons ? De la part de Morwen O'Keefe ? Non, vous n'y êtes pas. Les préjugés étaient pour les faibles. Morwen n'avait aucun préjugé envers aucune maison. La jeune fille avait juste appris à apprécier ou désapprécier les élèves des différentes maisons. Certains Serdaigles valaient le coup. Certains Poufsouffles étaient de bons informateurs malgré leur loyauté maladive. Mais les Gryffondors… Non. Vraiment personne ne valait le coup. Sauf une. McCartney était l'heureuse élue. Elle avait de la chance, Morwen lui accordait un peu de son temps libre. Certes, ça n'était pas pour faire le bien autour d'elle que Morwen prenait sur son temps pour s'occuper de la Gryffondor. Mais tout de même. Il s'agissait d'une attention rare. Oui oui, vous avez bien lu, c'était un privilège qu'accordait Morwen à sa camarade Rouge et Or. Le privilège d'approcher la perfection. Le privilège de se faire rabaisser par la Perfection. L'honneur même de se heurter à la Magnificence de Morwen O'Keefe, en 6e année à Serpentard. Une chance pas offerte à tout le monde. Et, hélas, McCartney n'y mettait pas du sien la plupart du temps. Peut-être cette fois-ci serait une exception. C'est ce qu'allait tenter de découvrir la délicate Miss O'Keefe, avec sa jambe relevée à hauteur du bassin, son pied posé sur le mur d'en face, dans le but de bloquer totalement le passage de sa très chère camarade McCartney. D'une voix glaciale et raillante, elle accueillit ladite Gryffondor alors qu'elle n'était plus qu'à deux pas de la Vert et Argent :

"Mais qui voilà donc, Miss Chaudron-Explosif. Encore une éruption en cours qui t'aurait fait fuir plus tôt ?"

Oh, il n'était pas dur de savoir que c'était Morwen qui était responsable de la potion manquée de McCartney. Mais personne n'avait osé l'accuser. Le regard de la Serpentard était trop chargé de menaces et une accusation, même justifiée, était trop lourde de conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixie McCartney
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 36
Année d'Etude : 6ème Année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : ___* Bois de Rose - 32.5 Centimètres - Plume d'Hippogriffe
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Par delà les Ténèbres, la Magie nous éclaire, pour que le Mal soit à jamais combattu.
Ascendance:
Relations:

MessageSujet: Re: Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]   Jeu 31 Jan - 0:05

  • La foule rassemblée à l’extérieur du cachot dans lequel avait eut lieu le cours de potions n’était autre que la classe qui attendait pour entrer dans cette même salle. Pixie ne pu s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’elle aperçu Morwen O’Keefe, une élève de Serpentard qui la détestait depuis son tout premier jour passé à Poudlard. La raison ? Certainement son appartenance à la maison des Gryffondors. Bien qu’elle dise le contraire, Morwen O’Keefe était une jeune fille pleine de préjugés ayant stéréotypé la maison Rouge et Or comme celle des moins que rien. Elle les détestait tous, sans exception, mais tout particulier, et selon elle il s’agissait d’un privilège, elle détestait Pixie. Pourtant, lorsque les deux jeunes filles s’étaient rencontré dans le Poudlard Express le 1er Septembre 1992, elles s’étaient mutuellement trouvés plutôt sympathique, Pixie ayant décidé de s’ouvrir plus aux autres pour ne pas avoir l’air d’une solitaire à Poudlard. Cependant, ce fut apparemment une erreur de sa part car la première personne avec qui elle avait essayé de se montrer sociable s’était finalement révélée être une peste au dernier barreau de l’échelle. Pixie avait été répartie avant elle, et lorsque le choix peau magique avait crié « Gryffondor ! » a travers toute la Grande Salle, Pixie se souvint encore du moment où elle avait vu le regard méprisant que lui avait lancé O’Keefe, qui quelques minutes plus tard était envoyée à la maison Vert et Argent. Depuis ce jour, c’était la guerre entre les deux jeunes filles.
    Pixie essaya de passer malgré la barrière que représentait la jambe de Morwen O’Keefe, alors que celle-ci l’accueillait de son ton toujours aussi sympathique : « Mais qui voilà donc, Miss Chaudron-Explosif. Encore une éruption en cours qui t'aurait fait fuir plus tôt ? ». Pixie lui lança un regard noir, et contrairement à d’habitude, ne prit pas le temps de la pousser avant d’ouvrir sa bouche. Elle fonça sur sa jambe, essayant de la faire tomber, tout en lui disant :


    - Bouge de là, O’Keefe, j’ai pas de temps à perdre avec des gens comme toi…

    Pixie détestait manquer de respect à qui que ce soit, mais ce n’était pas comme si cette attitude n’était pas réciproque. Elle savait parfaitement que la seule fois où elle avait raté une potion était le jour où une élève de Serpentard avait introduit un ingrédient étranger dans son chaudron, et elle savait que l’artiste de cette œuvre n’était autre que Morwen Okeefe elle-même. Cette dernière lui en faisait voir de toute les couleurs, alors que Pixie aurait préféré qu’elle se laisse mutuellement en paix, mais apparemment, ce n’était pas de coutume chez les Serpentards, et à chaque fois que O’Keefe se mettait à faire des misères à Pixie, elle avait toute une bande d’affreux et idiots Serpentard pour ricaner bêtement derrière elle. Depuis le début de cette nouvelle année, Pixie avait beaucoup d’autres choses à penser, comme cacher sa véritable identité au personnel de Poudlard et même au Ministère de la Magie même, et n’avait vraiment plus la patience de supporter cette imbécile. Elle la poussa de ses deux mains, essayant de passer, mais se retrouva face à une bande de trois acolytes. C’était pathétique, mais elle était seule face à toute une bande d’élèves. Si elle devait sortir sa baguette, elle n’hésiterait pas à le faire, mais là, elle avait vraiment l’impression de perdre son temps, mais apparemment, Morwen avait envie de s’amuser, entre deux de ses cours, et aujourd’hui, comme pas mal de jours d’ailleurs, sa victime était Pixie. Oh non, Pixie était loin d’être une victime, elle n’était pas à Gryffondor pour s’abaisser devant une idiote de ce genre… Elle resta donc plantée devant elle le regard noir caché derrière ses mèches brunes, attendant qu'elle se décide, soit à la laisser passer, soit à faire quelque chose de moins puéril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen O'Keefe
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Année d'Etude : 6e Année
Maison : Serpentard
Baguette Magique : 27,1 cm. Bois d'If noir, contient deux poils de Demiguise
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Whatever I do…
Ascendance: Sang Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]   Mer 6 Fév - 22:44

AH ! La Lionne sortait les griffes. Comme souvent d'ailleurs. En vain, elle tenta de faire tomber Morwen qui avait développé un magnifique et excellent équilibre pour des raisons x et y. Le regard noir de McCartney confirmait ce qu'avait rapidement compris Morwen. Pixie ne l'aimait pas. Et n'aimait absolument pas ses remarques. Quel dommage, vraiment. Si Pixie avait laissé couler depuis le début, peut-être que Morwen se serait lassée. Mais là, quand quelqu'un vous répond alors que vous le provoquez, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? C'était pour ça que Morwen n'arrêterait pas de provoquer McCartney. Parce que McCartney était tellement facile à mettre en rogne, que ça en devenait presque une routine.
Morwen avait des petits bonheurs dans sa vie. Pourrir une Gryffondor jusqu'à la moelle en faisait partie. On avait pu le lui reprocher de temps à autre, entre amis. Mais les amis étaient rares. Et Morwen avait tourné le dos à ceux qui lui avait dit qu'il valait mieux arrêter de s'en prendre aux Bouffondors. Oh, bien sûr, les gens étaient polis et n'utilisaient pas ce langage péjoratif. Ils se contentaient de les nommer "ses victimes" lorsqu'ils s'adressaient à elle. De toute façon, les gens avaient un peu autre chose à faire que d'essayer de la remettre sur le droit chemin. Surtout dans une année pareille. Le droit chemin, c'était celui de Morwen ; et ses camarades pourraient dire ce qu'ils voulaient, elle n'en bougerait pas.

Non, ce qui avait achevé de donner envie à Morwen de donner une petite leçon de conduite à McCartney, c'était la façon dont elle lui avait parlé. Morwen réagissait souvent au quart de tour. Le reste de Gryffondors et de Poufsouffles était encore loin de sortir du cachot, à croire que les escargots se trouvaient dans les maisons dites travailleuses. La Serpentard avait encore quelques minutes avant que Slughorn ne fasse irruption dans le souterrain. On pouvait en profiter, non ?
Sa baguette en bois d'If, noire, était déjà dans sa main alors que Morwen rabaissait sa jambe et se plaçait en glissant en plein milieu de l'étroit souterrain, parfaitement en face de McCartney (qui faisait près de sa taille), sa baguette soudainement contre la gorge de la Gryffondor.

Alors la voix douceâtre et incroyablement lourde de sous-entendus s'éleva. Non, Morwen O'Keefe ne semblait plus rigoler du tout. Et pourtant, intérieurement, elle jubilait. Elle adorait quand McCartney lui donnait une opportunité pareille pour l'enfoncer encore un peu plus. C'était toujours comme ça que ça se passait. Vraiment, ni l'une, ni l'autre ne se renouvelaient sur le plan de la dispute constante. C'était comme ça que s'était transformée ce qui, à l'origine, avait un début d'amitié sympathisante. Les préjugés et les maisons brisent tout sur leur passage. Et maintenant, ça allait être Morwen qui allait briser McCartney. Du moins, c'est ce qu'elle avait prévu, sa baguette contre la gorge de son ennemie préférée :

"J'ai du, ou mal entendre, ou mal comprendre tes paroles. Insinuerais-tu que j'ai moins ma place à Poudlard que tu ne l'as ?"

Regard noir et pourtant sourire plus que menaçant. Les mots de Morwen avaient été dit sans qu'elle ne force sur sa voix, presque dans un murmure, ce qui rendait les menaces plus inquiétantes qu'elles n'auraient pu l'être. Mettre en scène, jouer avec les effets de lumière (ou d'obscurité), voilà ce qu'adorait Morwen. Elle attendait à présent, pour voir ce qu'elle répondre faire McCartney. Parce qu'elle ferait sans doute quelque chose. Quelque chose de stupide forcément. C'était McCartney, on ne pouvait pas en attendre grand chose… Mais après tout, peut-être allait-elle les surprendre aujourd'hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixie McCartney
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 36
Année d'Etude : 6ème Année
Maison : Gryffondor
Baguette Magique : ___* Bois de Rose - 32.5 Centimètres - Plume d'Hippogriffe
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Citation: Par delà les Ténèbres, la Magie nous éclaire, pour que le Mal soit à jamais combattu.
Ascendance:
Relations:

MessageSujet: Re: Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]   Dim 24 Fév - 13:39

  • Et c’était reparti. Morwen O’Keefe l’avait provoqué, elle n’avait pas pu s’empêcher de répondre, impatientée, et la dispute allait éclater, et devant un tas d’élèves de Poudlard, comme d’habitude. Le plus ennuyeux était que Pixie, bien que intelligente et réfléchie, n’avait pas autant de répondant que la jeune Serpentard, qui elle jouait si vite et facilement des insultes qu’il n’était pas compliquer de perdre face à elle, lorsque la dispute n’était que verbale. Si elles avaient déjà utilisé la magie ? Pas encore, oh bien sûr, les menaces à la baguette, ça y allait, et des deux côtés, mais les poings… Les filles ne sont pas des brutes quand même ! =O Enfin bref, poings ou non, dès que Pixie avait le malheur de croiser le chemin de cette Serpentard, les deux heures qui suivaient étaient inévitablement gâchées, étant donné la mauvaise humeur avec laquelle repartait la jeune Gryffondor.

    "J'ai du, mal entendre, ou mal comprendre tes paroles. Insinuerais-tu que j'ai moins ma place à Poudlard que tu ne l'as ?" Alors, elle aussi, elle était obsédée par cette histoire de place, qu’avaient, ou pas, les élèves de Poudlard ? Mais quel était donc ce nouveau régime, ce régime obsédé par le sang, ces questions de sang purs, sang impurs, qui pourrissaient si affreusement les relations entre les sorciers. Pixie savait que Morwen O’Keefe n’était pas particulièrement une personne réfléchissant avant chacun de ses gestes, ses actions n’étaient pas toujours justifiées, et envers elle, n’étaient que toujours injustifiées. L’erreur de Pixie ? Faire parti de la maison Gryffondor, c’était en effet la plus grosse faute qu’elle ait faite depuis sa rencontre amicale avec Morwen. Si, le 1er Septembre 1992, le Choixpeau Magique avait crié « Serpentard ! » à travers toute la grande salle, les deux jeunes filles seraient, en ce jour, peut-être les meilleures amies du monde. Leur maison les avait séparé, même ci, au départ, Pixie n’avait pas comprit la raison de ce mépris que Morwen avait pour elle. Son père, ayant fait ses études à Poudlard, lui avait bien assuré que jamais il n’y avait eut de bonnes ententes entre les maisons rouge et or et vert et argent. Selon lui, la situation n’était pas prête de changer, mais même si Pixie comprenait parfaitement la dure et si peu expliquée réalité, il n’était pas mauvais d’espérer. Elle, les Serpentard ne l’aimaient pas, pour la simple et bonne raison qu’un seul Serpentard la détestait. Chez eux, les noms faisaient le tour de la maison, et si un élève avait le malheur d’avoir son nom dans les conversation d’un des élèves de Serpentard, il deviendrait la risée de tous les élèves de la maison du Serpent. Pour Pixie, c’était le cas, personne ne l’appréciait chez les Serpentard, et en fait, elle s’en moquait un peu. Pour tout dire, elle n’avait pas vraiment beaucoup d’amis dans sa propre maison, alors s’occuper des vert et argent, ce n’était pas vraiment son plus gros problème en suspens. Pixie tourna les yeux vers elle, puis avec un regard calme, elle reprit :


    - Tu me déçois beaucoup Morwen ! Sang-mêlé, n’est-ce pas ? Réfléchis à propos de toi avant de parler de PLACE à Poudlard ! Et d’ailleurs…

    Pixie se tourna vers tous les Serpentards, et balaya du regard les quelques quinze élèves qui se trouvaient à côté de derrière la jeune fille :

    - S’il n’y avait pas ici ces profs stupides dont vous ètes tous admirateurs, vous n’auriez aucun soucis à vous faire !

    Pixie avait dit cela, rien que pour essayer de faire comprendre à Morwen que sa position n’était pas plus favorable que celle de Pixie. La jeune Gryffondor n’avait rien contre les sang-mêlés, encore moins contre les nés-moldus comme elle était, mais la société dans laquelle elle vivait pouvait expliquer ses paroles. Elle devait faire peur, faire réfléchir la jeune Serpentard qui se croyait si supérieure à elle. Si le Ministère fouillait un peu dans l’histoire de son père, le seul sorcier parent qu’elle avait, chose qu’elle avait raconté à Pixie lors de leur premier voyage dans le Poudlard Express, et que celui-ci trouvait la moindre trace de sang Moldus, Morwen aurait à s’en faire à propos de son futur à Poudlard, et selon Pixie, personne dans ce château n’avait le droit de parler de « place », même pas Rogue, même pas les Carrows. C’était stupide, tout comme cette nouvelle idée de leur faire étudier la magie Noire. La Magie Noire… A POUDLARD ! L’école coulait de plus en plus, et ses dirigeants avaient du soucis à se faire…


    [Han désolée pour le temps TT J'ai aucune excuse là j'ai fait trop fort >< J'espère que tu m'en veux pas :Embarassed ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surpriiise =P [Morwen d'amour <3]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Contre-Attaque :: l JDR__* Château : Cachots et Sous-sols :: LES CACHOTS-
Sauter vers: